Les 10 points essentiels pour réussir un projet d’innovation avec une startup

– Par Jean-Baptiste Leguet

 

 

De nombreuses grandes entreprises innovantes développent leur stratégie d’innovation ouverte en collaborant avec des startups sur des projets d’innovation.

 

Cependant, ces collaborations ne sont pas toutes couronnées de succès. Très souvent, l’échec d’une collaboration est au non-respect de certaines règles de base. 

Au Collision Lab du Centech, nous accompagnons régulièrement des grandes entreprises dans leurs initiatives en innovation ouverte avec des startups. Ainsi, nous avons identifié les facteurs clés qui contribuent à établir une bonne collaboration avec des startups et à compléter le projet dans les temps pour atteindre les résultats prévus. 

Voici donc 10 points essentiels pour réussir un projet d’innovation avec une startup :

1

ATTENTES : Avoir des attentes correspondant au stade de développement de la solution de la startup.

  • Le projet doit prouver que la solution a le potentiel d’être mise à l’échelle, mais il faut garder en tête qu’actuellement la solution n’est PAS à l’échelle. En ce sens, les indicateurs de performance doivent correspondre au stade de maturité de la solution.
2

ENVERGURE DU PROJET : Favoriser une approche itérative à « petits pas » qui rend le projet plus facile à réaliser.

  • Pour ce faire, on peut commencer par une démonstration technologique du prototype dans un environnement simplifié de votre entreprise. L’adaptation finale de la technologie à vos produits et à vos environnements pourra se faire dans une prochaine phase.
3

PERSONNE RESPONSABLE : Attribuer une personne responsable au projet, et non un comité.

  • Cette personne doit avoir un niveau décisionnel important au sein de l’entreprise, elle doit pouvoir consacrer le temps nécessaire pour suivre le projet et promouvoir le projet à l’interne pour mobiliser des collaborateurs. Cette personne est la porte d’entrée de la startup pour communiquer avec l’entreprise.
4

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

  • Délimiter la propriété intellectuelle qui a été développée par la startup avant la collaboration (propriété intellectuelle d’amont) et déterminer comment la propriété intellectuelle résultant de la collaboration (propriété intellectuelle d’aval) sera gérée entre les parties.
5

APPROVISIONNEMENT : Le processus d’approvisionnement de votre entreprise doit s’adapter à la réalité de la startup.

  • L’évaluation du fournisseur doit être simple et rapide. Des vérifications supplémentaires peuvent s’ajouter si la relation se poursuit avec la startup.
6

CONTRAT : Avoir un gabarit de contrat simple et adapté aux startups.

  • Les startups n’ont souvent pas les ressources juridiques pour négocier des contrats longs et complexes. Si la relation se poursuit avec la startup, une autre entente pourra prendre forme.
7

SOUTIEN TECHNIQUE

  • Offrir une assistance technique à la startup pour la soutenir dans la réalisation du projet. Les unités d’affaires concernées par le projet doivent permettre aux employés d’accompagner le travail de la startup.
8

SOUTIEN COMMERCIAL

  • Mettre en relation la startup avec votre département marketing afin qu’ils puissent élaborer une stratégie commerciale pour la solution proposée. Les grandes entreprises peuvent vérifier avec leurs clients s’il y a un intérêt pour la solution et recueillir leurs commentaires. Il est conseillé de viser un plus petit marché cible ou un groupe de clients enclins à tester l’innovation pour obtenir leur rétroaction avant de la déployer à plus grande échelle.
9

BUDGET

  • Consacrer un budget préapprouvé au projet, associé ou non à des subventions de type primo-adoptant par exemple. En effet, consacrer un budget trop limité peut mettre le projet dans une position d’échec. De plus, les startups doivent être payées rapidement, car elles ont un flux de trésorerie très limité.
10

COMMUNICATION

  • À l’issue du projet, communiquer les résultats à l’ensemble de votre entreprise afin que d’autres projets potentiels puissent naître.

 

 

En conclusion, réussir un projet d’innovation avec une startup est un défi. Notre expérience au Collision Lab démontre que bien souvent les principales causes d’échec d’une collaboration sont liées à un manque d’adaptabilité de la part de la grande entreprise. En respectant ces quelques règles simples dès le départ, vous mettrez toutes les chances de votre côté! 

Envie d’en apprendre plus sur l’innovation ouverte?