Nouvelles

mercredi, 28 novembre 2018

L’accélérateur Centech, basé à Montréal, poursuit sa croissance rapide

(Montréal   (Québec),  le   28   nov.   2018)   -­‐   Avec  son  profil  mondial  en   constante  évolution,   l’accélérateur  technologique  Centech  a  enregistré  une  croissance  de  plus  de  50%  dans  son   segment  MedTech  depuis  son  lancement  plus  tôt  cette  année,  et  continue  de  progresser  à   l’heure  où  il  se  prépare  à  créer  de  nouvelles  cohortes  en  2019.     Le  centre  d’entrepreneuriat  technologique  montréalais  a  considérablement  évolué  depuis  ses   origines  il  y  a  plus  de  20  ans  à  l’École  de  technologie  supérieure  (ÉTS),  qui  continue  de  fournir  des   recherches  et  des  ressources  précieuses.     Centech  (www.centech.co)  propose  deux  types  de  programmes  pour  développer  des  idées  en   projets  commerciaux  viables.  Le  programme  d’accélération  est  un  outil  d’évaluation  pour  les   créateurs  en  herbe.  Une  partie  de  ceux-­‐ci  passe  à  la  phase  de  propulsion,  dont  l’objectif  ultime   est  de  commercialiser  avec  succès  le  nouveau  produit  ou  la  nouvelle  solution  des  créateurs.   L’accélérateur  compte  actuellement  18  participants  MedTech  à  son  programme  d’accélération  à   l’automne  2018,  plusieurs  perspectives  sérieuses  étant  prévues  pour  passer  à  la  prochaine  phase   de  développement  au  début  2019.     La  cohorte  MedTech  en  accélération  comprend  un  programme  de  12  semaines  incluant  du  temps   de  laboratoire,  l’accès  à  un  équipement  sophistiqué  et  à  des  experts  externes,  une  assistance  en   matière  de  brevets  et  des  ateliers  hebdomadaires  dirigés  par  Steven  Arless,  entrepreneur  en   résidence  et  entrepreneur  en  série  établi  dans  le  domaine  de  la  technologie  des  dispositifs   médicaux.  Il  existe  d’autres  cohortes  pour  la  technologie,  l’aérospatiale,  AgTech  et  Industrie  4.0.     Le  programme  MedTech  se  développe  particulièrement  rapidement.  La  mentalité  des  affaires   d’abord  d’Arless  aide  les  étudiants  en  génie,  en  médecine  et  en  sciences  à  concentrer  leurs  efforts   au-­‐delà  des  domaines  technique  et  théorique.  «  Voir  les  talents  de  haut  calibre  qui  sous-­‐tendent   ces  initiatives  de  démarrage  est  très  impressionnant  »,  a-­‐t-­‐il  déclaré,  «  Et  nous  avons  la  chance   d’avoir  le  soutien  des  dirigeants  de  l’ÉTS,  de  McGill,  et  d’autres  institutions  locales.  »     Richard  Chénier,  directeur  général  du  Centech,  a  également  exprimé  son  enthousiasme  alors  que   la  deuxième  cohorte  MedTech  a  augmenté  de  plus  de  50  %  en  seulement  neuf  mois  :  «  Je  suis   enthousiasmé  par  la  rapidité  avec  laquelle  les  choses  ont  progressé  »,  a-­‐t-­‐il  déclaré.  «  De   11  entreprises  en  démarrage  de  la  cohorte  de  janvier  à  18  à  l’automne,  le  programme  constitue   à  lui  seul  un  formidable  développement,  qui  augure  bien  pour  l’avenir.  Les  gens  reconnaissent   Montréal  -­‐  et  par  surcroît  le  Centech  -­‐  comme  étant  idéalement  située  à  la  convergence  de  l’IA,

de  la  robotique  et  de  la  recherche  médicale.  Ce  sont  tous  des  éléments  essentiels  de  l’avenir  de   la  technologie  médicale.  »     Cet  avenir,  pour  le  Centech  en  particulier,  comprend  le  développement  potentiel  d’un  fonds   d’investissement  dédié  aux  entreprises  en  démarrage  du  secteur  des  technologies  médicales,   plusieurs  investisseurs  ayant  déjà  manifesté  leur  intérêt.     Tout  récemment,   le  Centech  collabore  avec  CTS  Santé,  un  partenaire  de  choix  pour  les   entreprises  en  démarrage  qui  œuvrent  dans  le  domaine  des  technologies  médicales  qui  appui  les   entrepreneurs  en  favorisant  les  échanges  entre  les  entreprises  en  démarrage  internationaux  et   leurs  homologues  ici  au  Québec  –  faisant  ainsi  du  Centech  le  centre  d’expertise  en  matière  de   technologie  médicale  au  pays.       Établir  le   Centech  encore  plus  fermement  en  tant  que  leader  d’opinion  et  moteur  de   développement  commercial  pour  les  entreprises  de  technologie  médicale  en  développement  et   actuellement  actives  signifie  élargir  le  profil  et  la  portée  de  l’organisation  au-­‐delà  du  Québec.   Deux  des  participants  actuels  au  programme  d’accélération  sont  originaires  de  l’Alberta  et   d’autres  équipes  internationales  cherchent  à  obtenir  de  la  place  dans  les  cohortes  à  venir.     Les  candidats  intéressés  ont  encore  plusieurs  semaines  pour  s’inscrire  à  la  session  d’hiver  de  la   prochaine  cohorte  d’accélération  MedTech,  avec  une  date  limite  de  soumission  fixée  au   7  décembre  2018.

Créé  en  1996  par  l’École  de  technologie  supérieure  et  situé  au  cœur  du  Quartier  de  l’innovation,   à  Montréal,  le  Centech  est  un  centre  d’entrepreneuriat  technologique  dédié  aux  entreprises   technologiques  à  fort  potentiel  de  croissance.  Reconnu  par  l’UBI  (University  Business  Network)   comme  l’un  des  accélérateurs  les  plus  efficaces  au  monde,  le  Centech  est  une  véritable  machine   à  croissance.  Cela  a  créé  l’une  des  plus  grandes  densités  d’entrepreneurs  en  technologie  de  haut   niveau  au  Canada.  De  plus,  le  Centech  propose  désormais  des  cellules  d’innovation  ouverte  aux   entreprises  pouvant  intégrer  les  grandes  entreprises  et  les  entreprises  cherchant  à  concevoir  de   nouveaux  produits  et  leur  donnant  la  possibilité  de  tirer  parti  de  l’agilité  des  nouvelles  entreprises   et  de  l’écosystème  entrepreneurial  du  Centech