Nouvelles

jeudi, 23 septembre 2021

Entrevue avec Gauthier Striebel, étudiant à l’ÉTS en stage Mitacs

Programme AI@Centech de Thales

Le 14 juillet, l’équipe du Collision Lab (appelé ci-dessous « CLAB ») s’est entretenue avec Gauthier Striebel, étudiant au baccalauréat en génie mécanique à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Gauthier est actuellement en stage Mitacs au programme AI@Centech de Thales. Ce dernier nous a fait part de son expérience de stage, des opportunités et difficultés qu’il y a rencontrées ainsi que de ses aspirations futures.

Parcours personnel

Gauthier Striebel

CLAB : Avant d’entrer dans le programme AI@Centech de Thales, pourrais-tu nous présenter ton parcours personnel ? 

Gauthier Striebel (GS) : Étant un étudiant de l’ÉTS en génie mécanique, j’ai eu la chance de participer au cours de ENT-202 alors donné par Luc (Giguère). Ainsi, avec la compagnie que l’on avait fondée pour l’occasion, nous avons remporté le concours de la cohorte. Ensuite, j’ai participé au programme d’Accélération au Centech, ce qui a encore développé mon goût pour l’entrepreneuriat. Or, étant un étudiant étranger devant conjuguer ses cours obligatoires, le développement de sa startup et ma recherche de stage en industrie, j’ai préféré concentrer mes énergies sur mon stage avec Mitacs et mon projet de fin d’études.  Malgré tout, mon goût pour l’entrepreneuriat est resté. 

Expérience ENT-202 et Thales

CLAB : Ainsi, serait-il possible de dire que ta participation au cours ENT-202 a eu une influence indirecte sur ton stage AI@Centech ? 

GS : Une influence directe même ! À travers les différents ateliers organisés par le Centech dans le programme Accélération, j’ai pu participer à une activité sur le « Design Thinking » mené par Thales. L’enjeu concernait l’intervention de l’intelligence artificielle (IA) sur la santé des astronautes. Le sujet m’a tellement intéressé que j’ai fait parvenir ma lettre de présentation et mon CV à l’organisatrice Catherine Roy (responsable en conception d’interface UI), elle-même les ayant retransmis à Julian Wauquiez (coordonnateur de la plateforme AI en innovation chez Thales). Après quelques entrevues, ils m’ont sélectionné et ça été le début d’une nouvelle expérience. 

Description du stage

CLAB : Avec un peu de recul, comment décrirais-tu ton stage chez Thales ? 

GS : Ce qu’il faut savoir c’est que le programme AI@Centech constitue un programme international d’accélération d’une durée de six mois destinés aux startups spécialisées en IA et en phase de croissance.

Principales caractéristiques du programme AI@Centech de Thales.
@AI@Centech – Principales caractéristiques

Pour ce qui est de l’apport de Thales, nous identifions dans un premier temps nos besoins à l’interne pour ensuite les présenter sous forme de défis aux startups intéressées. Lorsque celles-ci se portent volontaires, la qualité de leurs solutions ainsi que le match avec ce que Thales recherche est évalué par un jury. Dans l’éventualité où elles sont acceptées, elles auront accès à des conseils, à une expertise ainsi qu’aux plateformes technologiques dont nous disposons. Ultimement, celles-ci pourront coconstruire des solutions de pointe pour les marchés du Groupe. 

Pour ma part, j’ai eu la chance depuis janvier 2021 de prendre part à toutes les activités du programme en tant que gestionnaire des opérations. Dans les faits, la particularité de mon poste se trouve dans la diversité des tâches et des activités reliées à mon rôle. En effet, mon emploi du temps change continuellement en fonction du cycle de vie du programme ! J’apprécie vraiment travailler en équipe avec les startups en plus de voir concrètement le fruit de nos travaux. 

Point de vue sur Mitacs

CLAB : Tu nous as mentionné le programme Mitacs. Quelle est ton expérience par rapport aux services qu’ils t’ont offerts ? 

GS : Si à la base, le programme Mitacs s’adresse principalement aux étudiants de maîtrise ou du doctorat, il n’en demeure pas moins qu’ils m’ont vraiment aidé dans la réalisation de mon projet. En effet, les stages Mitacs ouvrent des portes. Aussi, puisque l’intégration de stagiaires parmi le programme AI@Centech se fait facilement, on fait partie intégrante de l’équipe et on nous confie plusieurs responsabilités. Au final, Mitacs a été un formidable tremplin pour découvrir un secteur qui m’intéressait de plus en plus. Leur plateforme d’apprentissage en ligne sur mesure m’a aussi permis d’aiguiser mes compétences lorsque j’en avait besoin ! Vraiment, ça a dépassé mes attentes.

Entrevue réalisée par Vincent Lassonde, Jean-Baptiste Leguet et Olivier Thomas de Collision Lab.

Pour des raisons de clarté, l’équipe de Collision Lab s’est permis de reformuler l’entrevue.