Nos partenaires corporatifs

( 2018 – )

    L’ Administration portuaire de Montréal (APM), plus connue sous l’appellation du « Port de Montréal » demeure un maillon névralgique important du commerce mondial. Étant l’une des principales locomotives du développement économique du Grand Montréal, le succès économique de ses clients, de ses partenaires ainsi que de l’écosystème économique au complet de Montréal lui tiennent à cœur. Ultimement, le Port de Montréal souhaite devenir un incontournable de la chaîne logistique en Amérique du Nord. 

    Afin de réinventer ses façons de faire, le Port de Montréal porte un souci constant quant à son leadership et à son expertise en opérations logistiques. Ainsi, une approche collaborative a été mise de l’avant. Avec sa participation dans le Collision Lab, ce partenariat s’ancre dans la vision innovative du Port de Montréal tout en favorisant le développement de futures entreprises technologiques locales. 

Jalon_Logo

( 2018 – 2020 )

      Étant une organisation à but non-lucratif (ONBL) fondée par la Ville de Montréal en 2017, Jalon est supportée par les paliers gouvernementaux fédéraux et provinciaux. Son but ? Accomplir différents mandats pour favoriser l’innovation en mobilité urbaine, tant pour des groupes publics, parapublics ou privés. 

      Pour Jalon, sa participation au Collision Lab lui permet d’avoir un point d’entrée dans une interface en innovation ouverte. En effet, cette expertise lui permet à la fois d’approfondir sa compréhension quant à différents enjeux de mobilité urbaine, tout en établissant une plateforme favorisant l’expérimentation en innovation.  

( 2018 – )

     Le projet ENCQOR (Évolution des services en nuage dans le corridor Québec-Ontario pour la recherche et l’innovation) se veut un partenariat technique entre les gouvernements du Canada, du Québec et de l’Ontario. De plus, cette initiative est aussi chapeautée par cinq entreprises leaders en technologie de pointe, à savoir Ericsson, Ciena, Thales, IBM et CGI. 

      À travers une stratégie établie sur cinq ans, ENCQOR cherche à mettre au point une infrastructure 5G efficace et commercialement viable pour le Canada. Ainsi, la participation active d’ENCQOR au Collision Lab lui permet d’avoir directement accès à tout un écosystème d’innovation composé d’une multitude de startups innovantes en plus d’un milieu universitaire dynamique. 

( 2018 – )

      ULTRA TCS est une entreprise spécialisée dans le développement de solutions technologiques appliquées aux l’industries de la défense ainsi qu’à la sécurité. Ses technologies sont utilisées dans plusieurs secteurs d’activité, tels que le secteur maritime, les communications et la détection de menaces informatiques. Parmi ses clients figurent des acteurs tant publics que privés. 

     Pour ULTRA TCS, leur présence au Collision Lab leur permet de bénéficier d’une expertise quant à l’internet des objets (IoT). Pour l’établissement de leur projet « ReMi » (pour « Resilient Machine Learning Institute »), ULTRA TCS a rassemblé un ensemble de professeurs-chercheurs ainsi que d’élèves du deuxième et troisième cycle afin de mettre au point une technologie permettant de maintenir la coordination entre la police et les forces militaires en cas de crise majeure. 

logo loto quebec

( 2018 – )

      Société d’État québécoise spécialisée dans la gestion des jeux d’argent, de hasard ainsi que de sport électronique (e-sport), Loto-Québec cherche continuellement à améliorer ses processus afin d’offrir la meilleure expérience possible à ses clients. 

      Partenaire avec le Collision Lab depuis son ouverture en 2018, Loto-Québec s’assure ainsi d’accomplir son double objectif. Si d’entrée de jeu, ce choix lui permet de réinvestir une partie de ses revenus dans le développement entrepreneurial au Québec, elle lui permet aussi de bénéficier des technologies de pointe afin de remplacer ses systèmes en fin de vie utile. En effet, en combinant des technologies de pointe en intelligence artificielle (IA) à la gestion de ses casinos, celle-ci espère favoriser un divertissement plus équitable et divertissant pour tous, tout en réduisant ses pertes liées à des opérations non-optimisées. 

logo servier

( 2020 – )

    Fondé en 1954 à Orléans, Servier est l’un des leaders mondiaux du secteur pharmaceutique. Géré exclusivement par une fondation privée à but non lucratif (OBNL), celle-ci place l’innovation ainsi que la R&D au centre de ses valeurs. En effet, le groupe réinvesti annuellement 25% de son chiffre d’affaires mondial en R&D. Ces investissements lui permettent de demeurer un chef de file de l’industrie, offrant ainsi des solutions novatrices à l’échelle mondiale tout en employant plus de 22 000 salariés dans 149 pays.

    Pour Servier, l’expertise ainsi que les avantages offerts par le Collision Lab demeurent uniques au monde. Avec son expertise en technologies médicales, en intelligence artificielle et en technologie de pointe, le hub d’innovation ouverte du Collision Lab représente un atout majeur dans sa stratégie. De plus, avec son positionnement en Amérique du Nord, le premier hub international en intelligence artificielle du groupe lui permet à la fois de nouer des relations de confiance avec les agences canadiennes et américaines tout en lui permettant de bénéficier de l’expertise d’un hub technologique exceptionnel 

    Selon Servier, les interactions qui prendront place au Collision Lab entre les startups de l’écosystème et les équipes internationales de son groupe lui permettront de consolider la digitalisation de ses activités tout en accélérant la productivité de sa R&D. À terme, l’entreprise entrevoit la création de nouveaux outils de recherche en intelligence artificielle. 

« Ce hub, implanté au cœur d’un écosystème unique au monde, va nous permettre d’explorer de nouvelles technologies qui peuvent contribuer à l’amélioration de la performance du Groupe sur l’ensemble de ses activités et ainsi soutenir son engagement pour le progrès thérapeutique au bénéfice des patients. »
Virginie Dominguez
Chief Digital Officer
« L’intelligence artificielle ouvre de formidables perspectives pour les patients, notamment en matière de détection, de prévention et de diagnostic des maladies. Elle devrait aussi améliorer significativement la productivité et l’efficience de la R&D en influençant toutes les étapes de découverte d’un médicament. Notre Groupe a déjà opéré ce virage vers le data et le digital mais ce Hub va nous permettre d’accélérer cette transformation en collaborant avec un des meilleurs écosystèmes au monde. »
Claude Bertrand
Vice-Président Exécutif R&D

logo siemens energy

( 2018 – 2021 )

     Siemens Energy est une nouvelle filiale canadienne du groupe Siemens, le plus grand groupe d’ingénierie européen qui emploie plus de 300 000 employés à travers le monde. Pour ce qui est de Siemens Energy, celle-ci se spécialise dans les nouvelles technologies durables de production d’électricité. 

     Pour Siemens Energy, son installation au sein du Collision Lab constituait une opportunité exceptionnelle afin de dynamiser la culture entrepreneuriale de l’entreprise. Ainsi, c’est avec cet état d’esprit que Siemens Energy travaille à repousser les limites du génie, notamment par une amélioration continuelle des capacités de ses turbines. 

( 2019 – )

       Fondée en l’an 2000, Thales s’est donnée comme mission de façonner l’excellence par l’innovation. En effet, le groupe demeure l’un des leaders dans le domaine de l’électronique appliquée, telle que dans les secteurs de l’aérospatial, la sécurité, le transport terrestre ou encore, la défense. Depuis les deux dernières décennies, Thales représente l’un des fleurons mondiaux du génie et s’appuie sur ses capacités en recherche et développement afin de maintenir sa position de tête. 

        En 2019, Thales a fondé son propre incubateur commercial au sein du Collision Lab du Centech. Pour Thales, cette initiative lui permet de s’implanter dans l’écosystème d’innovation montréalais, tout en continuant ses recherches d’intelligence artificielle et en sécurité numérique. À terme, son centre « IA@Centech » deviendra le fer de lance afin d’accélérer la transition numérique de Thales, créant de la valeur tant pour ses partenaires que pour ses clients. 

« En sélectionnant le Centech pour l’établissement de notre programme en IA, nous savions qu’il s’agissait d’un des meilleurs accélérateurs au monde. Ainsi, en offrant à ces startups du coaching personnalisé et l’accès à notre infrastructure sécurisée, nous voulons supporter l’émergence de la prochaine génération de l’élite en IA. Tout simplement plus rapidement. »
Christophe Muratet
Directeur stratégie, marketing et produit

( 2018 – )

      Fondé en 1947 en banlieue de Montréal, CAE représente l’un des leaders mondiaux dans les technologies de modélisation et de simulation ainsi que dans le domaine des solutions à la formation en entreprise et en éducation. Ainsi, ses solutions novatrices sont quotidiennement utilisées dans une variété de secteurs tels que l’aviation civile, la défense ou encore, la sécurité. Depuis 2020, CAE s’est aussi donné le défi de devenir un équipementier médical de renommée internationale, spécialisé dans le domaine des respirateurs artificiels. Le groupe CAE emploie actuellement 10 000 employés dans plus de 20 pays. 

      Dans un contexte d’adaptation et de réactivité, CAE continue son engagement auprès du Collision Lab. En effet, pour CAE, la plateforme offerte par le Collision Lab dans son écosystème lui permet de survoler et de dénicher les concepts les plus récents ainsi que les dernières applications des technologies médicales ou de simulation de vol.  

       Pour CAE, les attentes quant au Collision Lab demeurent claires. La culture de l’innovation en mode « startup » implique une recherche permanente d’excellence en plus d’une grande flexibilité. Ainsi, le Collision Lab lui permet de bonifier les technologies émergentes et fondamentales à son modèle d’affaires. 

« La collaboration avec le Centech depuis la création du programme Collision nous a permis de côtoyer et travailler en mode d’innovation ouverte avec des startups, des chercheurs et des étudiants de divers horizons dans les domaines de l’aviation et de la santé, afin d’accélérer le processus de développement de solutions concrètes et le transfert technologique. Nous sommes heureux de faire partie de cet écosystème dynamique et propice aux collisions scientifiques et technologiques, unique au Québec. »
Marc St-Hilaire
Vice-président technologie et innovation

Administration portuaire de Montréal

Au cœur d’une industrie maritime en pleine évolution, le Port de Montréal est plus que jamais tourné vers l’avenir. Plaque tournante du commerce mondial et moteur économique de la grande région de Montréal, il veut se positionner comme chef de file en innovation. Le partenariat avec l’ÉTS et son programme Collision Lab X Centech fait du Port de Montréal le premier accélérateur d’innovation portuaire en Amérique du Nord.

APM_logo
VOTRE VOCATION AU COLLISION LAB

L’Administration portuaire de Montréal veut faire passer le Port de Montréal d’un fournisseur d’infrastructure traditionnel à un fournisseur de solutions numériques pour sa chaine logistique. Le Collision Lab X Centech permet d’explorer quatre piliers d’innovation d’importance pour le Port de Montréal, ses collaborateurs et ses clients : 1) la visibilité de la chaîne logistique et la mobilité des marchandises ; 2) la cybersécurité ; 3) l’amélioration des processus et ; 4) la décarbonisation de la chaine logistique

Projets en cours

La start-up Funartech utilise la vision numérique et la recherche opérationnelle pour concevoir un outil permettant de prédire les besoins de taxis lors du débarquement de passagers au Grand Quai à partir de 2021. Cette initiative contribuera à mieux gérer les flux de passagers, améliorer les processus et réduire l’empreinte environnementale des activités portuaires. La solution compilera au fil des années des informations qui faciliteront l’optimisation de la demande en services pour un passager lors de son arrivée.

Histoire à succès

Un programme de réalité augmentée, visant la modélisation des lieux et des installations portuaires montréalaises en trois dimensions, a fait l’objet d’un partenariat avec PreVu3D et ARA Robotics. Le modèle 3D, combiné à l’expertise de PréVu3D et son logiciel, permet d’améliorer la planification des infrastructures actuelles et futures, d’optimiser les espaces, de visiter les installations du Port en réalité virtuelle et de créer des scénarios d’intervention en 3D pour les préventionnistes. Le modèle 3D permet également de présenter le territoire du port en réalité augmentée dans une expérience interactive au Centre d’interprétation portuaire au Grand Quai du Port de Montréal.

L'APM dans les médias avec Collision Lab

Administration portuaire de Montréal

Au cœur d’une industrie maritime en pleine évolution, le Port de Montréal est plus que jamais tourné vers l’avenir. Plaque tournante du commerce mondial et moteur économique de la grande région de Montréal, il veut se positionner comme chef de file en innovation. Le partenariat avec l’ÉTS et son programme Collision Lab X Centech fait du Port de Montréal le premier accélérateur d’innovation portuaire en Amérique du Nord.

APM_logo
VOTRE VOCATION AU COLLISION LAB

L’Administration portuaire de Montréal veut faire passer le Port de Montréal d’un fournisseur d’infrastructure traditionnel à un fournisseur de solutions numériques pour sa chaine logistique. Le Collision Lab X Centech permet d’explorer quatre piliers d’innovation d’importance pour le Port de Montréal, ses collaborateurs et ses clients : 1) la visibilité de la chaîne logistique et la mobilité des marchandises ; 2) la cybersécurité ; 3) l’amélioration des processus et ; 4) la décarbonisation de la chaine logistique

Projets en cours

La start-up Funartech utilise la vision numérique et la recherche opérationnelle pour concevoir un outil permettant de prédire les besoins de taxis lors du débarquement de passagers au Grand Quai à partir de 2021. Cette initiative contribuera à mieux gérer les flux de passagers, améliorer les processus et réduire l’empreinte environnementale des activités portuaires. La solution compilera au fil des années des informations qui faciliteront l’optimisation de la demande en services pour un passager lors de son arrivée.

Histoire à succès

Un programme de réalité augmentée, visant la modélisation des lieux et des installations portuaires montréalaises en trois dimensions, a fait l’objet d’un partenariat avec PreVu3D et ARA Robotics. Le modèle 3D, combiné à l’expertise de PréVu3D et son logiciel, permet d’améliorer la planification des infrastructures actuelles et futures, d’optimiser les espaces, de visiter les installations du Port en réalité virtuelle et de créer des scénarios d’intervention en 3D pour les préventionnistes. Le modèle 3D permet également de présenter le territoire du port en réalité augmentée dans une expérience interactive au Centre d’interprétation portuaire au Grand Quai du Port de Montréal.

L'APM dans les médias avec Collision Lab
Discutez innovation ouverte pour votre entreprise avec notre équipe d’experts